Affichez vous sur Amanien.info - Pour vos Reportages, Annonces et Publicités
Derniere Minute
Le budget de 2020 s`équilibre en ressources et en charges à 8061 milliards de Fcfa (Conseil de ministres). | Côte d'Ivoire / SOTRA-Des Bus à cuir la chaire humaine ont remplacé les mastodontes émergents (Nous y reviendrons dans un dossier). | Côte d’Ivoire/ Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) Moussa Traoré nommé à la CQOMMISSION DES Droits de l’Homme. | Afrique de lOuest/ LAcadmie Rgionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) dispose dsormais dune agence San Pedro, dans la cit balnaire de Cte dIvoire | Cte dIvoire/ Lassassinat dun apprenti de gbaka Abidjan sud ce dimanche 20 aot 2017 a t la base dune perturbation dans ce secteur entre Port Boute et Grand Bassam ce 21 /08/217 |
Côte d’Ivoire/ Marcory-Déguerpissement de mille (1000) maquis : la population dénonce un abus de pouvoir du maire ABI Raoul
Soixante douze heures seulement, après la transmission de l’avis de déguerpissement aux occupants, l’espace ‘’mile maquis (1000) maquis’’ a été rasé par les engins du maire de Marcory, ABI Raoul. Afin d’avoir de plus amples informations nous nous sommes rendus sur les lieux. L’on retient que les opérateurs économiques installés sur les lieux, les populations et autres riverains dénoncent un abus de pouvoir du maire ABI Raoul. Ils expliquent que sur cet espace, c’est la municipalité qui a construit les magasins que les propriétaires de maquis et autres infrastructures (magasins) sous-louent et paient régulièrement. Là où des chefs d’entreprises ont investi plus de 20 millions de FCFA et emploient plus de mille (1000) travailleurs au total, le maire Abi Raoul n’a eu aucune réunion sérieuse avec ces responsables afin de discuter ensemble les conditions de déguerpissent.

Selon ces différentes couches sociales qui se sont prononcées, ‘’la municipalité conduite par le maire Abi Raoul devrait se montrer plus responsable en discutant sérieusement avec les occupants d’autant plus que l’on sait, ce sont plus d’un millier de la population de Marcory qui survit grâce à ces infrastructures. Mais hélas ! En dehors d’une annonce publique fait en février et une réception éclair avec une déclaration unilatérale de sa part aux opérateurs, comme un voleur qui surprend sa victime, le maire ABI Raoul est passé à l’acte sans se soucier du quotidien des travailleurs des lieux et du social de ses administrés en général. Le maire ABI Raoul sait bien qu’une telle opération nécessite plusieurs réunions pour préparer le départ pour minimiser les risques à moins de se comporter comme un voyou’’, ont-ils fait savoir.

Or, qui plus est, le maire ABI Raoul n’est pas sans ignorer la situation économique très précaire des tous les secteurs d’activités actuellement. Ces maquis ont fermé leurs portes par mesure de respect des décisions du gouvernement, donc ‘’la manière de procéder du maire est mauvaise’’, a précisé l’un des responsables. Certes la Côte d’Ivoire est moins touchée grâce aux efforts du gouvernement, mais son économie va en subir les répercussions. Ce, en se référant à la conviction martelée par la secrétaire exécutive de la Commission économique de l’OMS pour l'Afrique présentant les calculs de ses équipes : la croissance économique, devrait se situer à moins de 3,2% envisagés jusqu'ici.
Ce sont donc des opérateurs économiques déboussolés que nous avons rencontrés, respectivement, pour avoir leurs avis. Ceux-ci s’interrogent si ce moment de pleine pandémie de la maladie à CORONA VIRUS est indiqué pour ce déguerpissent, surtout qu’aucune mesure d’accompagnement n’a été décidée. Mais, ces derniers disent faire confiance au 1er ministre Amadou Gon Coulibaly pour les insérer dans la prise en compte dans la distribution de fonds de soutien aux entreprises pour la relance économique parce qu’ils occupaient légalement cet espace et paient régulièrement leurs différentes taxes. Rappelons que c’est en vain que nous avons essayé de joindre le directeur de la communication de la mairie de Marcory, Olivier Yoro, pour avoir son avis, en vain.
Adjoumani Delors
Actutransport.net[...]
Actualités